Attaque de Kipupu: 17 civils tués, 11 blessés, 213 portés disparus,6 villages incendiés(Conseil des ministres)

On en sait un peu plus sur le bilan des tueries à Kipupu dans le territoire de Mwenga, en province du Sud-Kivu. Plusieurs bilans ont été publiés le lendemain de ce crime de masse : 220 morts pour les députés provinciaux du Sud-Kivu, 15 tués pour certains témoins interrogés par une délégation mixte gouvernement provincial du Sud-Kivu-Monusco. Mais le gouvernement central réuni en conseil des ministres vendredi 31 juillet 2020, a fixé l’opinion sur le bilan exact de ces atrocités.

le bilan des exactions commises par des miliciens TWIRWANEHO en date du 16 juillet dernier à KIPUPU et ses environs, en territoire de Mwenga fait état de 6 (six) villages incendiés ; 17 (dix-sept) civils tués ; 11 (onze) civils blessés ; 213 (deux cents treize) civils portés disparus ; l’incendie d’un Centre de Santé et de l’Eglise Méthodiste“, rapporte le compte rendu du gouvernement central.

 Si on l’en croit, des militaires FARDC ont été dépêchés sur les lieux pour la sécurisation.

Nanou Kambala

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *