A la Une des journaux congolais: Jaynet Kabila, Nangaa et Kazadi Nyembwe chez Tshisekedi

Ouvrons cette revue de la presse congolaise par le journal La Prospérité qui annonce que hier, mercredi 29 juillet 2020, le Président de la République, Félix Tshisekedi Tshilombo, a reçu en audience l’Honorable Jaynet Kabila, sœur jumelle de l’ancien Président Joseph Kabila, Députée nationale et Présidente de la commission défense et sécurité de l’Assemblée nationale. Corneille Nangaa, Président sortant de la CENI et Kazadi Nyembwe, ancien Administrateur Général de l’ANR étaient également de la partie, a-t-on appris des sources concordantes.

On retiendra que rien n’a filtré. Mais, toujours est-il que cette rencontre intervient pendant une période extrêmement délicate, marquée par la recrudescence de l’insécurité dans plusieurs territoires de la RDC, les récentes nominations ‘’problématiques’’ soient-elles  au sein de l’armée et la justice, mais aussi la question épineuse de remplacement de l’équipe de Corneille Nangaa à la tête de la Commission électorale nationale et indépendante (CENI), arrivée fin mandat depuis le 30  Juin 2019.

D’après plusieurs analystes politiques du journal La Prospérité, l’audience sollicitée par Jaynet Kabila consisterait à favoriser un climat de paix, de stabilité et de sérénité au sein de la coalition au pouvoir incarnée par le Cap pour le Changement, plateforme de Félix Tshisekedi et le Front Commun pour le Congo (FCC) de l’autorité morale Joseph Kabila.

Selon Forum des As, cette démarche intervient 24h après celle menée par les 13 acteurs socio politique avec Delly Sesanga en tête, ont démarré leurs consultations pour obtenir un consensus autour de réformes électorales.

Ils ont rencontré hier mardi 28 juillet au Palais de la nation, le président de la République, Félix Tshisekedi.Rien n’a filtré sur cette entrevue avec le Chef de l’état.

On croit savoir que Delly Sesanga, Henry Thomas Lokondo, Daniel Mukoko Samba, Patrick Muyaya, Claudel André Lubaya, Jacques Ndjoli, Jean-Jacques Mamba, Juvénal Munubo ont déposé leur cahier des charges portant sur les réformes électorales en vue d’avoir des élections apaisées en 2023.

Dans le registre enseignement, le journal Le Phare indique que les professeurs de l’UNIKIN sur les traces des députés nationaux. Selon mon confrère, l’annonce de la reprise des activités académiques par un communiqué du ministère de l’Enseignement Supérieur et Universitaire (ESU) pour le 03 août prochain dans tous les établissements d’enseignement de ce secteur se trouve déjà piégée par une menace de débrayages. A peine cette date de reprise post-crise Covid-19 fixée et annoncée, les professeurs de l’Université de Kinshasa (UNIKIN) sont montés au créneau hier mardi 28 juillet 2020, pour prévenir, dans un communiqué, qu’ils reprenaient leur grève suspendue le 19 mars 2020 par l’état d’urgence provoqué par la crise de la Covid-19.

Ils sont déterminés, avant cette reprise des cours, à obtenir une augmentation conséquente de salaire pour eux et leurs collaborateurs. Ils conditionnent ainsi la reprise des activités académiques au sein de l’UNIKIN par la satisfaction des revendications ci-après : l’amélioration des conditions de vie et de travail du professeur et de ses collaborateurs ; le paiement d’un salaire minimum d’au moins 5.000 USD pour un «Professeur Associé» ; la mécanisation des nouveaux docteurs à thèse, chefs de travaux, assistants et autres personnels et la suspension de l’IPR ( Impôt Personnel sur le Revenu) sur un salaire de misère.

Les observateurs notent que les formateurs de l’élite de demain sont simplement sur les traces des députés nationaux, qui avaient exigé, malgré cette crise, 2.000 USD supplémentaires par députés et par mois.

1 thought on “A la Une des journaux congolais: Jaynet Kabila, Nangaa et Kazadi Nyembwe chez Tshisekedi

  1. Bonjour. C’est bon les services d’information que vous rendez, mais des fois nous déplorons le retard dans la publication de la revue de presse comme ce vendredi 31 juillet 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *