16 février 1992: ce jour-là, la «marche de l’espoir» des chrétiens réclamant la réouverture de la CNS était réprimée dans le sang à Kinshasa

Les Chrétiens de la paroisse « Bienheureuse Anuarite» en pleine marche pacifique contre la balkanisation se dirigent vers la Cathédrale Notre Dame du Très Saint Rosaire pour assister à une messe en faveur de la paix dans l’est de la RDC. Radio Okapi/Ph. Aliana Alipanagama

Le 16 février 1992, des milliers des Kinois descendaient dans la rue pour une marche pacifique dénommée «marche de l’espoir», a l’appel d’une association catholique laïque. Ils revendiquaient la réouverture de la Conférence Nationale Souveraine (CNS), fermée le 19 janvier 1992 par le premier ministre Nguz-a-Karl-i-Bond.

Ce forum national, ouvert le 7 février 1991 à Kinshasa, avait pour objectif «de faire une évaluation sans complaisance de la situation politique du pays, avec tolérance et justice afin de baliser le chemin de la démocratie et du changement social ».

Mais dans un message radiotélévisé, le premier ministre Ngunz fermera la CNS, expliquant sa décision par les faits que les travaux de la conférence coûtaient trop cher,  la province du Kasaï Oriental surreprésentée parmi les conférenciers (14%) et que la CNS outrepassait ses compétences.

Quelques semaines suffirent aux intellectuels catholiques pour décider de l’organisation de cette marche du 16 février pour exiger l’ouverture de ce forum dont les résolutions devraient revêtir un caractère souverain et donc contraignant pour le régime de l’époque.

La manifestation qui réussit à mobiliser des milliers des chrétiens catholiques, protestants et orthodoxes dans différents coins de la capitale du Zaïre, le nom du pays en ce temps-là, fut finalement réprimée dans le sang par l’armée. Les sources officielles avaient à l’époque évoqué le nombre de 13 morts, plusieurs sources non officielles avaient fait état des centaines des morts. 

Nanou Kambala

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *